Sécurité voiture

Prenez le chemin de la securite avec cam

Se promener en voiture peut être très amusant pour nous, mais aussi une véritable tragédie pour maman et papa! Oui, parce que moi je veux saluer les oiseaux, compter les arbres et faire dodo en toute sérénité comme dans les bras de maman. Mais je ne sais pas que la chose la plus importante est que chaque déplacement en voiture doit toujours se passer en sécurité.

5/14
4/8
77%
40%
70%
100
10.000
66%
15%
(Sources: Istat et European Health Organization)
  • Utilisez toujours un siège auto homologué et adapté à la morphologie et au poids de l’enfant.
  • Installez le siège auto en suivant les indications de fixation de la notice d’emploi.
  • Avant l’installation vérifiez sur quel siège (avant, arrière latéral, arrière central) il est possible d’installer le siège auto. N’installez jamais le siège auto sur un siège en position interdite.
  • Avant d’asseoir l’enfant, contrôlez toujours la correcte installation du siège auto.
  • Utilisez toujours les ceintures de sécurité du siège auto, même si le trajet est court.
  • Donnez l’exemple en bouclant toujours vos ceintures de sécurité, même si le trajet est court.
  • Pour plus de sécurité en cas de accident, installez toujours, si possible, le siège auto sur l’assise arrière de la voiture.
  • N’installez jamais le siège auto sur le siège avant d’une voiture équipée d’airbag sans l’avoir préalablement désactivé.
  • Rappelez vous que tenir l’enfant dans vos bras, surtout si vous vous êtes placés sur le siège avant, signifie exposer votre enfant à un très gros risque.
  • Si pendant un long déplacement en voiture votre enfant commence à s’énerver, arrêtez-vous un moment pour lui faire faire un petit câlin dans vos bras ou pour l’emmener faire une petite promenade.
  • Changez le siège auto après une collision (même s’il s’agit d’un petit accident) parce que la partie à l’intérieur de la coque pourrait être endommagée et donc perdre de son efficacité et sécurité.
  1. Quelle est la position la plus sûre pour installer le siège auto?
    Le siège auto doit être fixé correctement au véhicule et à l’enfant, et c’est le siège central arrière le plus sûr car c’est le mieux protégé en cas de collision frontale ou latérale
  2. Quels sont les risques que mon enfant peut encourir en voiture?
    Il faut rappeler que le corps d’un enfant est d’une autre constitution qui est beaucoup plus faible que celle d’un adulte. Un enfant qui voyage en voiture sans siège auto ou dans un siège auto non homologué, non approprié ou attaché incorrectement, est exposé à de gros risques (chocs violents contre le tableau de bord, le pare-brise ou les sièges avant). Cela peut arriver aussi en cas de collisions légères ou de freinage brusque.
  3. Est-il possible de quantifier le risque en cas d’accident?
    Dans les accidents de la route d’énormes forces entrent en jeu étant donné que l’énergie cinétique des passagers dépend de la masse du corps multiplié par l’élévation au carrée de la vitesse. Il suffit de penser qu’en cas de collision à 40 km/h les 16 kg d’un enfant deviennent 1000 s’il n’est pas maintenu de manière appropriée et une collision à seulement 50 km/h équivaut à une chute du troisième étage d’un édifice.
  4. Est ce qu’il existe une norme pour réglementer le transport des enfants en voiture?
    En Italie le transport des enfants en voiture est réglementé par le code de la route (art. 172) qui prévoit que les passagers d’âge inférieur à 12 ans et d’une hauteur inférieure à 1,5 m soient maintenus à un dispositif de retenue homologué, conforme au poids et à la hauteur de l’enfant. Et selon la Norme Européenne (ECE R44/04) il existe 5 groupes de dispositifs de retenue considérés adéquats: groupe 0, groupe 0+, groupe 1, groupe 2, groupe 3.
  5. Est-ce que je devrai payer une sanction si je ne respecte pas la loi ?
    La non utilisation des dispositifs obligatoires de retenue pour les enfants comporte pour le chauffeur du véhicule une amende de 80 à 323 € et la perte de 5 points du permis de conduire. Si un des parents de l’enfant est présent sur le véhicule, c’est lui qui paiera l’amende (même s’il ne conduit pas) et non le chauffeur du véhicule. Mais attention c’est le remords la pire sanction en cas d’accident.

Comment choisir

la securite c’est toujours le choix le plus correct.

Quand on doit choisir quelque chose je ne comprends plus rien, que soit le repas au restaurant, un nouveau jouet, ou le siège auto pour ma broum broum. Parce ce qu’il faut toujours contrôler un tas de choses, comme l’étiquette d’homologation par exemple. Mais les mamans et papas savent toujours ce qui est le mieux pour nous. Une chose est sûre: en choisissant la sécurité, on ne se trompe jamais.

jouez au quiz "bimbosicuro"

Insérez vos détails et vous découvrirez quel est le siège auto le plus adapté à votre enfant.
Ta voiture est-elle équipée des étriers Isofix ?
Est-ce que vous préférez un siège auto spécifique pour chaque phase de la croissance?
Est-ce que ton enfant utilise déjà la ceinture de sécurité de la voiture?

Le premier pas vers la route de la sécurité est le choix correct du siège auto en suivant la Norme Européenne qui suggère de considérer le poids de l’enfant (et non pas l’âge). Mais ce n’est pas tout: il faut aussi considérer la morphologie de l’enfant parce que seul un siège auto parfaitement adapté à votre enfant et choisi correctement peut garantir le plus haut niveau de protection.

groupe 0 de 0 à 10 kg de la naissance à 9 mois
groupe 0+ de 0 à 13 kg de la naissance à 12/14 mois
groupe 1 de 9 à 18 kg de 9 mois à 4 ans environ
groupe 2 de 15 kg à 25 kg de 3 ans à 6 ans environ
groupe 3 de 22 kg à 36 kg de 5 ans à 12 ans environ

Choisir le siège auto le plus adapté à chaque moment de la croissance de l’enfant, n’est pas si simple. C’est pour ça qu’il est très important de comprendre les étiquettes de classification en faisant attention à tous les détails pour identifier le siège.

comment lire l’etiquette

  • Quand doit-on changer un siège auto?
    Il faut passer d’un groupe 0+ à un groupe 1 quand un enfant est en mesure de rester assis tout seul et qu’il dépasse la limite du poids consenti ou que sa hauteur commence à dépasser celle de l’appui-tête. Il vaut mieux passer d’un groupe 1 à un groupe 2-3 quand l’enfant dépasse la limite du poids corporel autorisé ou quand la hauteur de ses yeux dépasse le point le plus haut du siège auto.
  • Est ce que les sièges auto peuvent-ils être utilisés pour plus qu’un groupe?
    Sur le marché il existe des sièges auto multi- groupes, qui peuvent être utilisés pour des poids et des âges différents. Ils sont homologués pour plusieurs groupes et ils ont l’avantage d’être réglables et de suivre la croissance de l’enfant.
  • Pourquoi est-il mieux d’acheter un siège auto spécifique à chaque groupe?
    Les sièges auto d’un groupe spécifique sont considérés idéals parce qu’ils optimisent les performances selon le poids et l’âge de l’enfant, étant mieux compatibles avec sa morphologie. En plus, les groupes dédiés offrent plus de confort et de praticité, comme la multifonctionnalité du groupe 0+ ou le dossier réglable du groupe 1.

Système Isofix

pendant nos trajets en voiture, il est preferable de se deplacer en securité.

Chaque fois que nous nous déplaçons en voiture nous sommes toujours un peu préoccupés: moi je m’inquiète de ne pas réussir à dormir, papa de ne pas trouver la route et maman de ne pas m’avoir mis correctement dans mon siège. Heureusement maintenant on a inventé un système super innovant pour accrocher le siège auto directement à la broum broum: il s’appelle isofix et il nous permet de voyager en toute tranquillité.

Le systeme isofix qu’est- ce que c’est?

Le systeme isofix qu’est- ce que c’est?

Le système Isofix est le système d’accrochage le plus innovant qui permet de fixer le siège auto directement à la carrosserie de la voiture par l’intermédiaire du couplage de deux connecteurs arrière, sans devoir utiliser les ceintures de sécurité.

Il garantit le plus haut niveau de sécurité en cas d’accident grâce au troisième point d’ancrage « top tether » à l’arrière du dossier qui empêche tout mouvement de rotation du siège. En plus c’est simple et rapide à installer et toute erreur de montage est exclue.

Quand on achète un siège auto il est important de faire attention à la compatibilité avec sa propre voiture. En effet, il existe différentes typologies d’Isofix:

  • spécifique: système construit sur demande spécifique des maisons automobiles et exclusivement compatible sur le modèle de voiture pour lequel il a été conçu (ou sur des modèles similaires de la même marque);
  • semi- universel: système équipé de 2 fixations isofix standard placées à la base du siège auto et d’un pied-support frontal qui accroit la sécurité. Il est compatible que sur quelques modèles de voiture;
  • universel: système équipé de deux fixations isofix standard placées à la base du siège auto et d’un troisième point d’ancrage situé à l’arrière du dossier (top tether). Il est compatible avec la plupart des véhicules en circulation dotés du Système Isofix Universel.

L’accrochage du top tether varie selon le modèle de voiture: consultez votre notice pour vérifier si le point d’ancrage se trouve sur la plage arrière, dans le coffre, ou derrière le siège.

top tether

Déjà depuis 2006, le système isofix universel est de série sur toutes les voitures de nouvelle homologation, mais c’est à partir de 2011 qu’il est obligatoire sur tous les nouveaux modèles. De ce fait tous les nouveaux modèles de voitures à partir de 2011 sont prédisposés pour permettre l’installation d’un siège auto pour enfants doté de fixations isofix universelles.

Sièges auto

un siège auto pour chaque age.

J’aime beaucoup grandir, même si quelque fois ça devient très compliqué car tout fonctionne dans le sens contraire. En effet plus je grandis, plus les choses deviennent petites: mon ourson pour faire dodo, mes chaussures préférées, et même le siège auto pour mes voyages en voiture! Heureusement chez Cam je peux toujours trouver un siège qui me convient parfaitement Et si je deviens un géant?

gamme auto

Une gamme complète qui accompagne l’enfant de la naissance jusqu’à l’âge prévu par la loi pour les sièges auto des groupes spécifiques ou transversaux à plusieurs groupes.

Avant d’acheter un siège auto il faut s’assurer que:

  • le siège auto est adapté au poids de l’enfant
  • la morphologie de l’enfant a été prise en considération, il est possible d’essayer le siège si nécessaire.
  • le siège auto est homologué selon la Norme Européenne en vigueur
  • le siège auto est adapté à votre voiture
  • l’enfant se trouve en sécurité dans son siège auto, de façon simple et rapide

Le transport des enfants en voiture est réglementé par la Norme Européenne ECE R 44/04, qui indique 5 groupes de dispositifs de retenue considérés adéquats selon le poids. La Norme impose l’obligation d’utiliser les dispositifs de retenue dès la naissance jusqu’à un poids de 36 kg. En outre, elle indique que les enfants jusqu’à 9 kg doivent être transportés dans les sens contraire de la marche de l’auto et sur le siège postérieur ou antérieur avec l’airbag désactivé. Il est conseillé d’utiliser cette position le plus longtemps possible (même quand l’enfant dépasse les 10 kg et jusqu’à ce que sa morphologie le consent) car cette position est la plus sûre en cas d’accident car elle répond au mieux aux chocs frontaux et latéraux. Enfin on recommande de toujours suivre scrupuleusement les indications déclarées par le constructeur dans la notice d’emploi lors de l’installation et de l’emploi du siège-auto.

Crash test

la certitude de voyager en securite

Je me suis toujours demandé pourquoi maman est si convaincue que dans mon siège auto je suis vraiment en sécurité. Peut être parce que c’est papa qui l’a choisi. Ou peut être parce qu’elle a confiance en Cam, qui teste toujours ses sièges auto dans les meilleurs laboratoires européens. Moi, par contre, je dois voir pour y croire… et c’est pour ça qu’on a inventé le crash test pour que les peureux comme moi puissent rester tranquilles!

crash test:

Tous les essais de choc, mais vraiment tous les essais de choc, qui testent la fiabilité et la sécurité des sièges auto Cam, sont effectués dans les meilleurs laboratoires européens. Voir pour y croire.

Un crash test ou essai de choc est un essai que l’on effectue pour vérifier la sécurité des sièges auto et de ses composants, mais surtout pour en vérifier la conformité en considération des législations en cours. En général ce test est demandé par les constructeurs des sièges auto et effectué par des laboratoires nationaux ou internationaux qui testent les sièges auto, qui sont en commerce, selon des standards scientifiques, impartiaux et sûrs. Quelques sociétés ou associations pour la définition des ratings, à la fin de chaque crash test, attribuent au siège auto testé un score qui habituellement est exprimé en « étoiles », de 1 à 5, et qui atteste la qualité du produit.

Tous les sièges auto Cam ont passé avec succès les tests d’homologation du CSI, le Centre de Certification et d’Analyse comportementale Italien, un des laboratoires les plus reconnus au niveau européen et international dans le cadre de la certification et qualification des produits. Les tests dynamiques ont simulé le choc frontal et arrière à une vitesse de 50 km/h et 30 km/h, comme demandé par la Norme ECE R 44/04, il a été également effectué un test de renversement.

Service d’entretien

service bricolage.

Aujourd’hui j’ai découvert que, de temps en temps, les sièges auto, comme les voitures, ont besoin de révision. Papa dit qu’on doit les nettoyer et contrôler que tout soit bien à sa place. C’est pour ça qu’aujourd’hui nous nous sommes transformés en mécanicien et nous avons effectué notre premier service d’entretien: nous nous sommes bien amusés et maintenant nous attendons avec impatience notre prochain voyage.

règles d’utilisation et d’entretien.

  1. Nettoyer régulièrement les parties en plastique avec un tissu humide. N’utilisez jamais de solvants ni dérivés;
  2. Nettoyer les parties coulissantes et en mouvement avec un tissu humide et lubrifier avec du silicone en spray;
  3. Conserver le siège auto dans un lieu sec. Ne pas l’exposer à l’action des agents atmosphériques comme eau, pluie, neige, humidité ou sous un soleil fort;
  4. Ne pas positionner le siège à proximité d’un feu ou d’une autre fonte de chaleur intense (cheminée, chauffage à l’électricité) pour éviter des dangers d’incendie;
  1. Au cas où les parties métalliques se mouillent, essuyez-les avec un tissu moelleux pour prévenir la rouille;
  2. Contrôler périodiquement le correct fonctionnement des mécanismes de fermeture et réglage en hauteur, et s’assurer qu’il n’y a pas de parties endommagées (p. ex. vis desserrées);
  3. Remplacer immédiatement d’éventuelles parties endommagées ou usées;
  4. N’utiliser pas de parties de rechange différentes de celles approuvées par le producteur ou distributeur.

Les questions les plus fréquemment posées

mille demandes, une seule reponse: la securité.

Quand on parle de sécurité les mères et les pères n’en ont jamais assez. Ils veulent toujours tout savoir et ils posent des questions qui parfois sont bien curieuses. Heureusement Cam a toujours la réponse à tout et elle donne toutes les informations et les conseils dont ils ont besoin. Comme ça personne ne se préoccupe et moi aussi je peux dormir en toute sérénité.

La Norme Européenne recommande de considérer, non pas l’âge mais le poids de l’enfant. Mais ce n’est pas tout: il faut aussi considérer la morphologie de l’enfant parce que seul un siège auto parfaitement adapté à votre enfant et choisi correctement peut garantir le niveau maximum de protection. Pour plus d’informations consultez le tableau avec les différents groupes à l’intérieur de la section « Comment choisir » du site Cam.

Il faut passer d’un groupe 0+ à un groupe 1 quand le siège devient trop petit et que l’enfant peut rester assis tout seul, quand il dépasse la limite de poids consentie ou bien lorsque sa hauteur commence à dépasser celle de l’appui-tête. Il vaut mieux passer d’un groupe 1 à un groupe 2-3 quand l’enfant dépasse le poids corporel autorisé ou bien quand la hauteur de ses yeux dépasse le point le plus élevé du siège auto.

Il existe sur le marché des sièges auto multi- groupes, qui peuvent être utilisés pour des poids et des âges différents. Ils sont homologués pour plusieurs groupes et ils ont l’avantage d’être réglables et de suivre la croissance de l’enfant.

Les sièges auto d’un groupe spécifique sont considérés idéals parce qu’ils optimisent les performances selon le poids et l’âge de l’enfant puisqu’ils sont mieux compatibles avec sa morphologie. En plus les groupes dédiés offrent plus de confort et de praticité, comme la multifonctionnalité du groupe 0+ ou le dossier réglable du groupe 1.

Pour commencer il faut installer le siège auto en suivant les indications de fixation reportées dans la notice d’emploi, en fixant le siège auto face ou dos à la route, selon les indications du groupe. Avant l’installation il est toujours conseillé de vérifier sur quel siège il faut fixer le siège auto. En tout cas n’installez jamais le siège auto sur un siège en position interdite.

Il n’y a pas de limitations pour l’installation des sièges auto de type universel de n’importe quel groupe sur n’importe quelle voiture sur laquelle on veut installer un siège auto universel. Si vous avez acheté un siège auto semi-universel vous devez vérifier sa compatibilité avec le modèle de voiture, en cherchant la liste à l’intérieur de la notice d’emploi. Si, par contre, vous avez acheté un siège auto avec système isofix universel vous devez vous assurer que votre voiture ait les fixations isofix universelles. Consultez toujours la notice d’emploi du véhicule pour vérifier les positions et le type de siège auto qui peuvent être installés.

Un siège auto équipé du système isofix est plus sûr parce qu’il se fixe directement à la carrosserie de la voiture sans devoir forcément utiliser les harnais de sécurité et parce qu’il permet de minimiser le risque d’erreurs de montage. Pour plus d’informations veuillez consulter la section « Système Isofix » du site Cam.

L’accrochage du top tether varie selon le modèle de voiture: consultez votre notice d’emploi pour vérifier si le point de fixation se trouve sur la plage arrière de la voiture, dans le coffre, ou derrière le siège. Pour plus informations veuillez consulter la section « Système isofix »  du site Cam.

Étant donné que le siège auto doit être fixé correctement au véhicule et à l’enfant, c’est le siège arrière central la place la plus sûre parce que c’est la position la plus protégée en cas de collision frontale ou latérale.

Il faut rappeler que le corps d’un enfant est d’une autre constitution qui est beaucoup plus faible que celle d’un adulte. Un enfant qui voyage en voiture sans siège auto ou dans un siège auto non homologué, non adapté ou attaché non correctement, peut risquer de graves blessures (chocs violents contre le tableau de bord, le pare-brise ou le siège avant) Cela peut être aussi le cas en cas d’accident léger ou freinage brusque.

Chaque siège auto utilisé a sa propre histoire et on ne peut pas savoir comment il a été utilisé précédemment, s’il a toujours été installé correctement ou s’il n’a pas subi un accident. Souvent la notice d’emploi – très importante pour les phases d’installation dans la voiture- a été perdue, et les accessoires pour le confort de l’enfant ne sont plus disponibles (rehausseurs, housses endommagées, etc.). Il se peut aussi que, après tant d’années passées après la date d’achat du siège auto, il n’est plus conforme aux exigences de sécurité européenne en cours (ECE R 44/04). Pour toutes ces raisons, il est vivement conseillé d’acheter toujours un nouveau siège auto, homologué, adapté à l’enfant et compatible avec votre voiture.

Il est important et vivement conseillé de toujours remplacer le siège auto après un accident, même si la collision a été légère, parce que, même s’il n’y a apparemment pas de dommages visibles à l’extérieur, la partie à l’intérieur de la coque pourrait être compromise et ne serait donc plus sûre.

Dans les accidents de la route d’énormes forces entrent en jeu étant donné que l’énergie cinétique des passagers dépend de la masse du corps multiplié par l’élévation au carrée de la vitesse. Il suffit de penser que en cas de collision à 40 km/h les 16 kg d’un enfant deviennent 1000 s’il n’est pas maintenu de manière appropriée et une collision à seulement 50 km/h équivaut à une chute du troisième étage d’un édifice.

En Italie le transport des enfants en voiture est réglementé par le code de la route (art. 172) qui prévoit que les passagers d’âge inférieur à 12 ans et d’une hauteur inférieure à 1,5 m soient maintenus à un dispositif de retenue homologué, conforme au poids et à la hauteur de l’enfant. Et selon la Norme Européenne (ECE R44/04) il existe 5 groupes de dispositifs de retenue considérés adéquats: groupe 0, groupe 0+, groupe 1, groupe 2, groupe 3.

La non utilisation des dispositifs obligatoires de retenue pour les enfants comporte pour le chauffeur du véhicule une amende de 80 à 323 € et la perte de 5 points du permis de conduire. Si un des parents de l’enfant est présent sur le véhicule, c’est lui qui devra payer l’amende (même s’il ne conduit pas) et non le chauffeur du véhicule. Mais attention c’est le remords la pire sanction en cas d’accident.